Projet Regeneratis : réhabilitation des sols dans les friches industrielles

Nos équipes de Recherche du domaine "Health & Environment" sont impliquées dans le projet Interreg appelé REGENERATIS. En collaboration avec une dizaine de partenaires de quatre pays européens, ce projet a pour objectif de développer des méthodologies et des solutions pour caractériser et récupérer les ressources contenues dans les sols des Anciens Sites et Dépôts Métallurgiques.

Sites métallurgiques :
valoriser les déchets enfouis

Le JRC -Joint Research Center (2013), considère que les sites métallurgiques représentent 13% des 2.5 millions de sites potentiellement contaminés en Union Européenne. Leurs déchets de production ont été enfouis dans des décharges dans environ 37.2% des cas. 100 000 sites ont donc un potentiel de récupération de métaux.

Si les déchets récents sont maintenant valorisés, ce n’est pas le cas des anciens matériaux agrégés à haute teneur en métaux ferreux & autres métaux, scories blanches, noires, etc. qui sont considérés comme sources de pollution, coûteuse à gérer/à éliminer.

REGENERATIS transforme ce fait en opportunité, car de grands volumes de ressources (métaux, matériaux et terrains) provenant des Anciens Sites et Dépôts Métallurgiques peuvent être récupérés par des techniques d’Urban Mining.

Environnement et rentabilité,
des défis à relever

Pour ce faire, REGENERATIS s’attaque aux obstacles sectoriels et contextuels en Europe du Nord-Ouest. Le principal défi pour les parties prenantes est le risque environnemental et la rentabilité des processus de récupération axés sur les aspects recyclage en plus des aspects environnementaux (les inventaires des sites ne prennent pas en compte les données pertinentes sur le potentiel économique de quantité, qualité et valeur des matériaux).

Un potentiel à démontrer : tests et méthodologie à l’œuvre

REGENERATIS teste et met en œuvre sur 3 sites de nouveaux modèles d’affaires pour la récupération des ressources à partir des Anciens Sites et Dépôts Métallurgiques (caractérisation géophysique innovante, processus de récupération efficients, algorithme d’IA) et d’une Structure d’Inventaire Harmonisé, afin de démontrer, via un outil d’aide à la décision open source (SMARTIX), les bénéfices des opérations.

L’impact est garanti par une implication à long terme de tous les partenaires/partenaires associés de REGENERATIS qui vont convaincre les parties prenantes.Les bénéficiaires sont les propriétaires, gestionnaires et opérateurs d’anciens sites et dépôts métallurgiques publics et privés ainsi que les entreprises de recyclage des métaux.

L’ambition est de générer dans 10 ans 60 projets de recyclage de ressources sur Anciens Sites et Dépôts Métallurgiques en Europe du Nord-Ouest produisant 3 Millions de tonnes de matériaux récupérés créant 3000 emplois.

Un projet européen 

Ce projet de Recherche est un projet Interreg développé en collaboration avec une dizaine de partenaires de quatre pays européens qui sont :

  • MaterialsProcessing Institute
  • Centre Technologique International de la Terre et de la Pierre
  • Bureau de Recherches Géologiques et Minières
  • Université de Liège
  • IXSANE
  • OVAM
  • TEAM2
  • TechnischeHochschuleKöln
  • BergischerAbfallwirtschaftsverbnd (BAV)
  • CranfieldUniversity

Sous-Partenaires : ATRASOL, DUFERCO, YNCREA Hauts-de-France

Partages