Les chiffres clés

  • 8000 m2  de locaux
  • 1100 usagers (étudiants et personnel)

Bilan carbone : 1000 tonnes de CO2 émises par an, sur 3 postes principaux d’émission : 40% pour les transports et déplacements, 24% pour le chauffage et l’électricité, 23% pour l’amortissement des émissions liées à la construction du bâtiment et aux équipements internes dont le parc informatique.

Production de déchets en moyenne :

  • 5 tonnes/an de déchets papier triés par la Sté Elise, pour recyclage
  • 2,5 tonnes/an de déchets d’emballages ménagers repris par la LMCU pour recyclage ;
  • 1 tonne/an de déchets dangereux issus des laboratoires traités et valorisés en centre agréé ;
  • 100% de taux de valorisation, dont 25% de valorisation matière ;
  • taux de conformité des poubelles de tri des déchets d’emballages : 60 à 90% sans erreur de tri selon les secteurs ;
  • exemple de gains réalisés en matière de réductions de déchets : 1,2 tonnes de déchets évités depuis 2009 par la suppression des serviettes en papier dans les sanitaires et la mise en place d’un parc de sèche-mains très faiblement énergivores (0,0044kWh consommé par séchage) ; valorisation organique de 180 kg/an de marc de café… .

Consommation d’eau

  • en moyenne : 60 m3/semaine ;
  • diminution de 51% de la consommation totale d’eau entre 2008 et 2010 par l’arrêt de certaines pratiques de lavage à l’eau, par le contrôle accru des fuites et par l’amélioration de certains équipements (réglage des débits dans les sanitaires, rendement accru de l’unité de production d’eau osmosée dans les laboratoires…).

Consommation d’électricité

  • en moyenne : 10.800 kWh/semaine
  • talon moyen résiduel de consommation (bâtiment inoccupé) : 45 kWh
  • exemple de gains de consommation réalisés par re-lamping (implantation de technologies évoluées type LED) : diminution de 72% des consommations électriques au niveau du foyer des étudiants ; diminution de 90% au niveau du Hall ; diminution de 97% au niveau des éclairages extérieurs bâtiment. Sur certaines parties du bâtiment, les nouveaux équipements d’éclairage ont un temps de retour sur investissement de 6 mois.
  • une 40aine de propositions d’actions environnementales remontées par les étudiants et personnels, depuis 3 mois.